top of page

Le cinquième livre de l' Aṅguttara Nikāya , la Collection des discours numérotés du Bouddha, rassemble 1152 suttas ou discours dont le sujet est centré sur des groupes de cinq sujets. Rappelons que les nikayas étaient composés pour être transmis oralement à une époque où aucun système d'écriture n'avait encore été réintroduit en Inde. À cette époque, les anciennes écritures de la civilisation archaïque Harappa avaient perdu leur sens il y a pas moins de quinze siècles et sont encore indéchiffrables à ce jour.

La mémorisation était la clé et la redondance était la garantie d'une transmission réussie. Tous les suttas s'intègrent dans des systèmes mnémoniques complexes conçus pour être tolérants aux erreurs et même à la perte de données. Cela a non seulement servi en son temps pour une transmission correcte, mais devient l'outil le plus puissant pour soutenir la reconstruction du message. Ceci est particulièrement important pour Le Livre des Cinq.

Ce livre contient des suttas à lire, à l'exception des matikas finales contenues dans le dernier chapitre. Le contenu ne renforce pas l'intérêt de ses prédécesseurs pour la collection numérotée et ne remplace en rien l'œuvre principale, le Saṁyutta Nikaya.

Dans la section des suttas anecdotiques, il revient sur la méchanceté des gouvernants, dans la lignée des précédents. Dans ce cas, la défense légitime et méritoire de sa propre richesse contre le fléau des dirigeants dans AN 5.41 et AN 5.148 est incluse. AN 5.104 reflète leur comportement corrompu.

On peut souligner les suttas dans lesquels le Bouddha dénonce les faux bhikkhus qui se font passer pour des bhikkhus afin de gagner leur vie en propageant de fausses doctrines. Dans AN 5.80 et AN 5.167, il parle de ces faux bhikkhus qui vivent dans des maisons ou qui sont ordonnés comme bâtards pour gagner leur vie. Des messages qui sont très d'actualité aujourd'hui.

La Parole du Bouddha 11 Anguttara Nikaya (II)

Productcode: FRA11
€ 4,00Prijs
  • La Parole du Bouddha

bottom of page